-
-
Retour
-
-
GUERRE DE 1914
LE SOUVENIR FRANCAIS du DOUBS
1914 28 juillet : L’Autriche déclare la guerre à la Serbie. 1 août : L’Allemagne déclare la guerre à la Russie. 2 août : Les Allemands pénètrent en Belgique. 3 août : L’Allemagne déclare la guerre à  la France. 4 août : La Grande Bretagne déclare la guerre à l’Allemagne. 7 août : La Russie déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie. 7 août : Première offensive française en Alsace. 8 août : Premiers heurts entre les cavaleries française et allemande au sud de Liège. Mulhouse est prise par l’armée française (7ème corps d’armée). 9   août : Contre offensive allemande en Alsace. Les français se replient. 10 au 13 août : Incursion de la 7ème armée allemande en Lorraine. 11 août : Combat de Lagarde en Moselle. L’armée française subit un échec sanglant.  14 août : Début de la seconde offensive française en Alsace (Général Pau). Prise de Thann. Début de l’  offensive française en Lorraine et sur les Vosges (Généraux Dubail et Castelnau). 16 août : fin de la bataille de Liège. 19  août : Prise de Mulhouse (Général Pau). 20 août : Contre offensive allemande en Alsace. Repli de l’armée française. Contre offensive allemande en Lorraine. A Morhange en Moselle les combats qui eurent lieu firent environ 8 000 morts dans chacun des camps.  Entre le 20 et le 23 août les combats qui eurent lieu à Sarrebourg font reculer l’armée française derrière la Meurthe. 40 000 soldats français y périr dont 27 000 pour la seule journée du 22  août (soit l’équivalent de toute la guerre d’Algérie). La bataille de Rossignol –tombeau du corps colonial- couche en quelques heures autant de soldats français que Dien Bien Phu en 2 mois de siège. Les allemands entrent dans Bruxelles. 23 août : Le Japon déclare la guerre à l’Allemagne. 29 août : Les Allemands prennent la ville de Dinant en Belgique. 674 civils y seront fusillés, 400 seront déportés (pour une ville de 7 000 habitants). 25 août : Contre offensive française en Lorraine. Arrêt du repli de la 7ème armée   française en Alsace. 27  août : Lancement d’une offensive française dans les Ardennes. 30 août : Premier bombardement de Paris par des avions allemands. 30 août : L’armée russe est battue à Tannenberg. L’Allemagne avance à travers ce pays. 2  septembre : Les Allemands prennent Senlis et ne sont plus qu’à 255 km de Paris. Le gouvernement français part se refugier à Bordeaux. 4 septembre : Les Russes avancent en Galicie (Autriche). 4 septembre : Offensive allemande vers Nancy. 5 septembre : Début de la bataille de la Marne (de Meaux à Verdun). La situation à cette époque est catastrophique car 60% des ressources en acier de notre pays sont entre les mains de l’envahisseur. 6 et 9 septembre : L’offensive allemande est arrêtée sur La Marne. C’est là que furent utilisés les fameux taxis de la Marne (Renault 8CV modèle 1905) et que 4000 hommes purent ainsi être transportés en quelques heures.  Les combats sont d’une rare intensité. 11  septembre : recul général des allemands car leur armée est menacée d’encerclement entre Ourcq et Verdun. Prise de Saint Dié par le 14ème corps d’armée. 12 septembre : recul général de l’armée allemande vers Nancy et Lunéville. Ils s’installent sur les bords de la Seille. Les bombardements de Nancy continueront et c’est ainsi que 26 décembre 1914, un zeppelin lancera 18 bombes sur cette ville. 17 septembre : Début de « la course à  mer »  où chaque armée essaie de contourner l’autre sur son aile occidentale. 18 septembre : Bataille de Picardie. 24  septembre : Violents combats dans la Somme. 26 septembre : Echec général de l’offensive allemande entre Oise et Meuse. 16 octobre : Offensive de la 7ème armée   allemande sur l’Yser (enrayée le 27/10). Les Belges utilisèrent entre autre un subterfuge : l’inondation. Ils firent sauter les digues et ouvrir les écluses ce qui eut comme conséquence l’inondation de la région sous un mètre d’eau. 20  octobre : Début de la bataille d’Ypres (grande offensive allemande en Flandres). La résistance farouche de Foch empêche les allemands de passer. 17 octobre : Fin de « la course à ma mer » suite à défaite allemande à Ypres. Le front est consolidé de la Suisse à la mer du Nord. 1 novembre : L’empire ottoman rejoint les empires centraux dans la guerre.  15 Décembre : Les Serbes reprennent Belgrade. 16 décembre : Une première tentative de « rupture » du front allemand est engagée mais s’arrêtera le 19 décembre.
CHRONOLOGIE
Année 1915 Janvier-Février : Les offensives alliées sur le front Ouest sont repoussées. 16 février : Première bataille de Champagne. 10 mars : Première bataille de Neuve-Chapelle (premier barrage d’artillerie en préparation à l’offensive britannique). 14 mars : A la butte de Vauquois dans la Meuse une mine allemande de 50 à 60 tonnes causera la mort de 180 de nos soldats. Dans cet endroit sur toute la durée de la guerre 320  explosions furent déclenchées côté français. (La 10ème division perdra 6000 hommes à Vauquois et la bataille d’Argonne mettra hors de combat la moitié de la 3ème armée). 19 février : Début de la bataille des Dardanelles. Le 18 mars notre flotte y subit un sérieux échec avec 7 navires anglais ou français coulés ou sérieusement touchés. 5 – 13 avril : Première bataille de Woëvre. 22 avril : Première utilisation des gaz de chlore par les Allemands à la seconde bataille d’Ypres. 24 avril : 75 000 soldats alliés débarquèrent aux Dardanelles. C’est un échec. Entre le 8 octobre et le 9 janvier 1916, 100 000 de nos hommes durent quitter ces lieux maudits. 26 avril : Les chasseurs français reprennent dans les Vosges l’Hartmannswillerkopf.   Ces combats firent, sur quelques mois, 30 000 morts pour les 2 camps. L’Italie rejoint les Alliés. 7 mai : Le Lusitinia coule avec de nombreux passagers américains. 23 mai : L’Italie entre dans la guerre en la déclarant à l’Autriche-Hongrie. Ce sera la première bataille de l’Isonzo. L’armée italienne eut 15 000 hommes mis hors de combat (2000 tués et 13 000 blessés).  Il  y eut ensuite plusieurs batailles de l’Isonzo (11 au total). Fin novembre les pertes autrichiennes sont de  120 000 tués, blessés ou disparus. 9 mai : Offensive sans résultat des troupes franco-britanniques en Artois. 28 juin : Les Allemands lancent une offensive en Argonne. Septembre Octobre : Les alliés renouvellement les offensives sur tout le front ouest avec peu de succès. Les pertes atteignent 75% des effectifs engagés. 25 septembre- 6 octobre : Seconde bataille de Champagne. 18 divisions françaises partent à l’assaut. Les pertes allemandes sont considérables. 15 000 prisonniers allemands au cours de seconde journée. Cela ne débouche finalement que sur un maigre résultat. Par contre le bilan humain est catastrophique : 140 000 soldats côté français sont mis hors de combat contre 80 000 dans le camp adverse.,  25 septembre- 14 octobre : Troisième bataille d’Artois. 5 octobre : La Bulgarie rejoint les états centraux. 6 octobre : La Serbie subit l’assaut austro-allemand.
Année 1916 Les pertes alliées sur la Somme (prisonniers, disparus, blessés et tués) : 500 000 victimes côté alliés pour 300 000 allemands. Chronologie  21 Février : début du siège de Verdun. Un soldat français y meurt toutes les  minutes. Cette bataille fut défensive jusqu’au   20 juillet puis offensive à partir du 24 octobre. 25 février : prise par les allemands du fort de Vaux. 31 mars : prise par les allemands du fort de Douaumont. 24 juin : début de la première bataille de la Somme. 1er juillet : Offensive franco-anglaise sur la Somme. 20 août : La Roumanie change de camp et rejoint les alliés. 15 septembre : Première utilisation des chars par les Anglais dans la phase finale de la bataille de la Somme. 20 septembre : Contre attaque allemande sur la Somme qui bloque l’avance des Alliés. 24 septembre : Reprise du fort de Douaumont par les Français. 2  novembre : Reprise du fort de Vaux par les Français ; 15 décembre : L’offensive française sur Verdun est un succès.
Année 1917 Quand les Etats Unis entrent en guerre en avril 1917, 14 états latino-américains emboitèrent le pas de Washington. Seuls le Mexique, l’Argentine, le Venezuela, le Paraguay, la Colombie et le Chili restent neutres.   Ce sera une année où la guerre sous-marine sera très importante. Chronologie  Février-Avril : les Allemands se retirent  sur la ligne Hindenburg. Mars : Première révolution en Russie. Le 15 mars le Tsar Nicolas II abdique. 6 avril : Les USA déclarent la guerre à l’Allemagne. 6 avril-15 avril : Bataille d’Arras Les Britanniques attaquent. 11 avril : Progression des Britanniques en Artois et prise de Vimy. 16 avril : Première utilisation des chars d’assaut français à Berry-au-Bac.  16-20 avril : Offensive du Général Nivelle dans la bataille de l’Aisne au Chemin des Dames. 1 200 000 Français se lancent à l’attaque des tranchées allemandes. Le résultat fut désastreux. 24 mars 1917 : Défaite italienne contre l’Autriche-Hongrie à Caporetto. (40 000 morts et blessés et 300 000 prisonniers). 31 avril : Seconde offensive française au Chemin des Dames. 1 mai : Première mutineries françaises des soldats par rapport aux offensives commandées par le Général Nivelle et qui ont conduit à de véritables massacres. Le Général Pétain mate la révolte. 15 mai : Echec français dans l’offensive du Chemin des Dames. Le Général Pétain remplace le Général Nivelle. 19 mai : Le Général Pétain suspend les offensives. 26 juin : La première division américaine débarque à Saint Nazaire. 29 juin : La Grèce rejoint les Alliés. Juillet-novembre : 3ème bataille d’Ypres (Paschendaele). 19 juillet : Offensive allemande sur le plateau de Craonne. 22 juillet : Offensive franco-britannique en Flandre. 21 août : Victoire française au Mort-Homme et au bois de Chaume. 20 septembre – Bataille des Flandres. 23 octobre : Prise de la Malmaison par les Français. 24 octobre : Victoire austro-hongroise à Caporetto contre les Italiens. 20 novembre : Intervention en masse des chars britanniques dans la bataille de Cambrai, pour percer la ligne Hindenburg. 6 novembre : Lénine prend le pouvoir en Russie. 26 novembre : La Russie demande l’Armistice.
Année 1918 .   Mars : Offensive de printemps de Ludendorff. 3 mars : Signature de l’armistice russe à Brest-Litovsk avec l’Allemagne.. 21 mars : Offensive allemande en Picardie, de l’Oise à la Scarpe. 23 mars : Début du bombardement de Paris avec le Long Max. 26 mars : prise des villes de Péronne et Noyon par les Allemands. Foch est nommé généralissime des armées alliées pour le front occidental. 9-17 avril : Seconde offensive de Ludendorff à  Luys  en Flandre. 27 mai : Troisième offensive de Ludendorff dans l’Aisne entre Coucy-le-Château et Reims qui va durer jusqu’à la mi-juin. Offensive sur le Chemin des Dames. 28 mai : Première offensive des troupes américaines à Cantigny. 30 mai : Bataille de Château-Thierry et de Bois-Belleau. Les Allemands atteignent la Marne comme en 1914. 4 juin : Début de la bataille de Villers-Cotterêts. 11 juin : Contre-attaque américaine victorieuse  au Bois-Belleau. 9-19 juin : Quatrième offensive de Ludendorff à Noyon-Montdidier. 5-19 juillet : Cinquième offensive de Ludendorff en Champagne-Meuse. Les Alliés commencent une contre-offensive sur le front Aisne-Marne. 15 juillet : Seconde bataille de la Marne. Début du recul de l’armée allemande. 18 juillet : A Villers-Cotterêts000, la 10ème armée française attaque avec 300 chars d’assaut. 8 août : Attaque franco-américaine dans la Somme. Nos soldats avancent de 11 km en 9 heures dans la  bataille d’Amiens. 21  août : Attaque franco-britannique en Picardie. Recul des allemands sur plusieurs fronts. 12-160000 septembre : La 1ère armée américaine chassent les Allemands du Saillant de Saint Michel. 15 septembre : L’armée d’Orient entame sa progression. 16 septembre : Percée française au Chemin des Dames. 26 septembre : Les Américains commencent l’offensive Meuse-Argonne. 27 septembre : Les Anglais attaquent la ligne Hindenburg. 28 septembre : Offensive Alliés dans les Flandres. 29 septembre : la Bulgarie signe l’armistice. 5 octobre : Les Alliés poursuivent leur avance sur tout le front ouest. 6 octobre : Première demande d’armistice des Allemands. 12 octobre : Prise de la ville de Lille par les Alliés. 24 octobre : Victoire italienne à Vittorio Veneto contre les autrichiens. 27 octobre : Démission de Ludendorff. L’Autriche-Hongrie demande l’armistice. 31 octobre : L’empire ottoman signe l’armistice à Moudros. 3 novembre : L’Autriche-Hongrie signe l’armistice. 9 novembre : Le Kaiser Guillaume II abdique. Début de la république de Weimar. 11 novembre : Signatures à Rethondes de l’armistice avec l’Allemagne.
Présentation Monuments aux morts Ressources Adhésions Nous joindre Liens Livres Commémorations Les guerres Cimetières Organisation Accueil Missions Retour