Accueil Missions Organisation Ressources Adhésions Nous joindre
-
-
Retour
-
-
Liens
GUERRE DE 1939-1945
Les guerres LE SOUVENIR FRANCAIS du DOUBS EN COURS DE CONSTRUCTION Commémorations Présentation Monuments aux morts Cimetières Livres EN COURS DE CONSTRUCTION
L’ARMEMENT
FRANCAIS
Les fantassins
Le fantassin utilisait en 1939 le fusil standard modèle 1936 du calibre 7,5 mm. Bien entendu par rapport aux armes automatiques le fusil faisait figure de lance-pierres. Le fusil mitrailleur était celui de1924 modifié 1929. Pesant 13 kg, il tirait des cartouches de 7,5mm par chargeur de 25. Les mitrailleuses étaient la Hotchkiss de 8mm et la Châtellerault de 7,5mm.
LES CHARS
Au niveau des chars légers il y avait principalement: - Les chars Renault: les R35 et les R39 (environ 10 tonnes, vitesse 20 km/h et d'une autonomie de 140km). - Les chars Hotchkiss: les H35 et H39 (entre 11 et 12 tonnes, vitesse 42 km/h et d'une  autonomie de 130 à 150 km). - Les chars FCM 36 (Forges et chantiers de la méditerranée). Ils avaient un poids de 12 tonnes, une vitesse de 23 km/h et une autonomie de 320 km. Pour les chars lourds il y avait surtout les chars de manœuvre B1 bis, de 32 tonnes, d'une vitesse de 29 km/h, et d'une autonomie de 140km/h.          L'AVIATION Les chasseurs Dewoitine D-500 et 501 furent rapidement surclassés au cours des années  qui ont précédé le conflit. L'armée française fit alors appel aux entreprise américaines et leur acheta le Curtiss H 75. Peu après un nouvel appareil français fut mis au point le Dewoitine-D-520. 210, seulement, purent être construits. En résumé, au début du conflit, les avions Allemands étaient plus rapides que les Français (563 km/h pour le Messerschmitt contre 535 pour le Dewoitine)  mais moins  maniables. Notre pays disposait de 1275 appareils immédiatement disponibles en première ligne (Source L et F Funken chez Casterman). Il y avait notamment: - 600 monoplaces de chasse (Bloch, Morane, Curtiss et Dewoitine). - 100 multiplaces de chasse Potez. - 175 bombardiers. - 400 avions de reconnaissance Nous avons eu 776 aviateurs tués, 180 disparus et 537 blessés soit 30% de l'effectif. Dans le ciel de France nous avons eu 306 chasseurs perdus, mais les Allemands en ont eu 1200 d'abattus.
Pour plus de détail vous pouvez consulter les sites suivants:
et lien avions